Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 21:36

Dyson_aspirateur-non-voiture.jpg

Serait-ce un aspirateur ? Non, le projet de voiture d'Apple... 

 

Je passais entre les rayonnages du Darty. Il y avait les modèles vaguement insectoïdes, les autres par contraste avaient un design plus rudimentaire, et il y avait en tête de gondole une petite famille de Dyson. Le grand, le petit, le moyen. Mais tous portaient sur eux le même air de famille technologique, sérieux en apparence et tellement simple et rigolo à l’usage. Tout le travail d’une interface simplifiée façon Apple. Ce qui s’en est suivi n’est que la conséquence logique de n’importe qui veut rêver devant une machine Apple : il rêve.

J’ai compris que j’étais pauvre dès que j’ai vu la tête de la vendeuse. J’étais venu lui demander le prix. Ne s’en souvenant pas, elle m’a fait comprendre par un regard désolé (et vaguement teinté de mépris) que c’était même pas la peine d’y penser. J’ai dû retourner moi-même devant l’étiquette pour trouver le prix d’entrée de gamme. Le ramasse-miettes Dyson était déjà plus cher qu’un bon aspirateur d’une autre marque.

J’ai dû reconnaître que j’avais été naïf/con. Je pensais qu’à défaut de grands aménagements dans mon appart, je pouvais avoir du bon matos pour le nettoyer – j’imaginais le plaisir que j’aurais d’être le technicien de surface de mon propre appart quasi-vide. Mais c’est l’inverse. Le bon aspirateur est en fait la cerise sur le gâteau de son emménagement, et pas le lot de consolation. Pauvre moi. Je pensais frimer en soirée en sortant le Dyson pour avaler les moutons de poussières devant les couples trentenaires avec enfants qui seraient venus apéroter chez moi (à l’heure actuelle, j’ai choisi de laisser les moutons de poussière paître tranquillement mon parquet flottant). 

J’ai dû faire une croix sur le Dyson et débuter ma vie de mec endetté sans lui. En province, les trentenaires peuvent jouer avec leur Ipad, mais ils n’ont pas l’argent pour se payer un Dyson. Le Dyson c’est l’Imac de la ménagère parisienne – le truc haut de gamme qu’on s’achète quand on a déjà les trucs haut de gamme moins cher. 

 

 

 

 Ne pas nettoyer l'escalier, mais l'idée d'un escalier. Et ne jamais faire le ménage si l'on n'est pas habillé en blanc avant.

       

Et ce soir, soudain, une dernière pub Dyson vient me rappeler la contingence de mon budget une dernière fois. Elle est apparue entre deux séquences du télécrochet du samedi soir (adieu le cinéma, adieu la Trou aux Biches ou les nocturnes à Pompidou). Mais cette ultime version des aspirateurs si technologiques qu’ils se confondent avec la magie pure (pour se rappeler le mot de A. C. Clarke) avait gagné quelque chose de vraiment ridicule.

 

 


 Mieux que nettoyer l'idée de l'escalier pur. Nettoyer une surface noire (où on ne peut même pas remarquer la poussière de toute façon). Toujours habillé en blanc. Avec effet bullet time au milieu.

 

Dyson avait rendu la technologie de l’aspirateur cool, en le rapprochant d’un vieux rêve mythique de souffle purifiant, qui se purifie même lui-même (puisque, hein, son truc, c’est de ne plus utiliser de filtre, mais de centrifuger la poussière elle-même). Evidemment, dans ce monde de cool technology, c’est toujours la femme qui passe l’aspirateur, mais cette fois-ci dans une galerie d’art, complètement démeublée. On croirait le jeu vidéo d’une simulation de nettoyage domestique. Elle n’a plus de manche d’aspirateur (trop frustre, trop proche du balai d’antan), mais un flingue aspirant. Et on la voit pointer son pistolet sur de grands monochromes noirs, parce qu’en plus on peut laver des surfaces pour laver des surfaces. C’est mieux que l’art pour l’art, c’est l’aspi pour l’aspi. Un geste pur qui efface la trace des autres.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mimi 03/04/2014 12:41

Votre vision/interprétation est tellement juste !!! Bravo, je me suis régalée à le lire !

NKD 16/05/2014 01:05



Merci ! Depuis, j'ai commencé une grève de passage d'aspirateur... 



Présentation

  • : Gays and Geeks
  • : Le blog du mec avec qui vous aimeriez parler dans un café de tout et n'importe quoi – mais que vous hésiteriez à rappeler pour en boire un deuxième parce qu'il a quand même l'air flippant et immature. Bref, le blog d'un queutard romantique qui essaie de trouver la paix intérieure et le salut par la culture pop. D'intello qui lit encore Naruto. De fan de Kele Okereke qui n'arrive pas à aimer son dernier album.
  • Contact

Recherche

Liens